Nos producteurs

Tout afficher

Ignorer ce groupe

Style

Sélectionnez les critères ci-dessus

Couleur :

Sélectionnez les critères ci-dessus

Gérard Bertrand : Cigalus blanc 2018

Provenance : Languedoc
Vin Bio Demeter
Vin bio Eurofeuille
Coup de Cœur de notre équipe !}
Robert Parker 91/100}
Bettane & Desseauve 16/20}
Gérard Bertrand : Cigalus blanc 2018

00168

Robe : jaune dorée, brillante et limpide.
Nez : Nez intense et complexe d’agrumes mûrs (pamplemousse), de pêche blanche, de miel, de fruits secs avec une note toastée.
Bouche : pleine et soyeuse, mûre, ample avec des notes de vanille, de grillé, de beurre et de fruits exotiques. Belle longueur en bouche.

Plus de détails...

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Noter / écrire un commentaire
Millésime : 2018 Origine : France
Appellation : Vins de pays D'oc Cépages : 70% Chardonnay, 20% Viognier, 10% Sauvignon blanc
Alcool : 13.5 % Contenance : 75 cl
Type : Vins Etablissement : Gérard Bertrand
Goût : Blancs fruités, floral Garde : 3 - 5 ans
Température de Service : 10 - 12 °C Les plats : A déguster avec des noix de Saint-Jacques poêlées, des poissons en sauce ou à l’apéritif

29,00 €

au lieu de 33,45 €

-13%

Selon votre choix transporteur

HISTORIQUE
C'est en Corbières que l'on retrouve les premières traces de l'histoire de la vigne en France et c'est en Corbières qu'il faut chercher les origines de la maison Gérard Bertrand. La beauté de l'endroit n'avait pas échappé aux premiers colons grecs qui y plantèrent de la vigne, dès le cinquième siècle avant notre ère faisant de cette terre le berceau de la viticulture française. Le Domaine familial de Villemajou sur le terroir de Boutenac est au c?ur de ces fameuses Corbières. Ce vignoble a été restructuré en son temps par Georges Bertrand, père de Gérard Bertrand avec l'ambition d'en faire l'une des valeurs sûres du Languedoc: « Quand on plante une vigne c'est pour ses enfants ». Il faut se souvenir du Languedoc d'avant où la pensée commune s'accordait à vouloir faire « pisser la vigne ». Seuls quelques visionnaires, dont Georges Bertrand, défendaient la maîtrise des rendements, des terroirs et des vinifications; persuadés que des grands vins pouvaient naître en Languedoc et rivaliser avec les meilleurs vins du monde. Fils de viticulteur de St André de Roquelongue, Georges Bertrand était un grand sportif, un arbitre de rugby reconnu et un grand dégustateur. Au début des années 70, il est l'un des initiateurs de la qualité en Languedoc. Bon nombre de vignerons qui ont la volonté d'évoluer s'adressent spontanément à lui pour être conseillés dans leur choix de vinification et d'assemblage. Georges Bertrand les a toujours soutenus et aidés bénévolement, pour devenir au fil du temps une figure emblématique de la région. Décédé prématurément en 1987 à la fin des vendanges, il reste dans les mémoires l'un des promoteurs de ce que sont devenus les vins du Languedoc d'aujourd'hui. Le jeune Gérard Bertrand est naturellement initié au rugby; son sens du jeu lui permettra d'accéder aux Grands Derbys et au poste de troisième ligne du Racing Club Narbonnais. Au décès de son père, le jeune homme travaille depuis quelques mois à ses côtés. Il sait depuis toujours qu'il veut être vigneron avec le goût des rapports humains, le talent du chef d'équipe. Désormais repose sur ses épaules l'héritage des valeurs de son père. Sa force à ce moment là est d'avoir en lui la volonté de révéler le potentiel des vins du Languedoc, elle ne le quittera plus?« Un vin est grand, quand la main de l'Homme a révélé le terroir qui l'a engendré? »