Nos producteurs

Tout afficher

Ignorer ce groupe

Style

Sélectionnez les critères ci-dessus

Couleur :

Sélectionnez les critères ci-dessus

Thuerry Les Abeillons rouge 2011

Région : Provence
Thuerry Les Abeillons rouge 2011

01348

Robe : rouge sombre.
Nez : puissant, aux arômes de fruits noirs, de sous-bois et d'épices.
Bouche : un vin racé et chaleureux, avec des tanins parfaitement arrondis et soyeux.

Plus de détails...

Coteaux Varois

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Noter / écrire un commentaire
Millésime : 2011 Origine : France
Appellation : Côteaux Varois Alcool : 13.5 %
Contenance : 75 cl Type : Vins
Etablissement : Thuerry Elevages : Fût de Chêne
Goût : Rouges tanniques, épicés Garde : 7 - 10 ans
Température de Service : 15 - 17 °C Les plats : 20/20

15,50 €

Selon votre choix transporteur

HISTORIQUE

Sur la route de Lorgues à Villecroze, le vignoble s'articule autour de la bastide dont les origines remontent aux Templiers. Dans une propriété de 300 ha, le vignoble s'étendant sur 45 ha est situé au carrefour des appellations. Classé en Côte de Provence sur Flayosc, en Vin de Pays des Coteaux du Verdon sur Tourtour et en Coteaux varois en Provence sur Villecroze - cette dernière AOC représente près des 2/3 du vignoble - le vignoble s'implante sur un sol argilo-calcaire, caillouteux. Bénéficiant d'un climat continental où excellent les cépages rustiques, le château Thuerry produit 40% de vins rouges et 50% de rosés et 10% de blanc.
La culture raisonnée du vignoble, est complétée par des amendements organiques, pour permettre une expression optimale du terroir . Pionnier en matière d'études de marché, Jean-Louis Croquet a quitté sa Bretagne natale pour faire ses armes dans le vignoble chablisien avant de s'installer en Provence à la fin des années 90. Amateur de grands crus et de rugby, il entend faire de Château Thuerry le " Cheval Blanc " du sud est. Pour cela, il se donne les moyens de ses ambitions. Entouré du maître de chai Serge Gombert et de l'?nologue Daniel Peraldi, il a fait construire une cave à la mesure de ses objectifs. Enterrée, avec 9 mètres sous plafond, ce spectaculaire outil de travail très pointu construit en béton, verre, inox, pierre et chêne, reçoit les vendanges manuelles par gravité. Les 12 cuves inox de 100 à 150 hl et les 2 cuves tronconiques de chêne sont réunies en cercle, pour optimiser la réception du raisin. Elles sont munies d'un système de pigeage et de remontage automatique.