Nos producteurs

Tout afficher

Ignorer ce groupe

Style

Sélectionnez les critères ci-dessus

Couleur :

Sélectionnez les critères ci-dessus

Coudoulet Beaucastel Rouge 2014

Provenance : Vallée du Rhône
Robert Parker 88/100}
Jancis Robinson 16/20}
Gault et Millau 16/20}
Coudoulet Beaucastel Rouge 2014

01652

Robe : robe rubis de belle intensité avec des nuances violettes.
Nez : fruits rouges (cerise, fraise, framboise), fruits noirs (cassis, mûre).
Bouche : matière ronde et veloutée avec quelques flaveurs minérales en appui et des tanins très fins.

Plus de détails...

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Noter / écrire un commentaire
Millésime : 2014 Origine : France
Appellation : Côtes du Rhône Alcool : 14 %
Contenance : 75 cl Type : Vins
Etablissement : Beaucastel Elevages : Fût de Chêne
Goût : Rouges gourmands et fruités Garde : 15 - 20 ans
Température de Service : 15 - 17 °C Ouvrir : 1 heure avant

23,00 €

Selon votre choix transporteur

HISTORIQUE ET TERROIR
Le Château de Beaucastel est situé à 5 kilomètres au sud-est d'Orange, à la limite Nord de l'appellation Châteauneuf-du-Pape. Les 30 hectares du vignoble de Coudoulet de Beaucastel se trouvent juste à l'est de celui de Beaucastel, de l'autre côté de l'autoroute A7. Pour des raisons qui deviendront évidentes, il est souvent considéré comme le bébé de Beaucastel. Quand on s'intéresse au sol de Coudoulet on s'aperçoit qu'il existe de nombreuses similitudes avec celui de Beaucastel. Il est composé de molasse marine de miocène recouvert par un diluvium alpin. Cette couverture de galets roulés contribue beaucoup aux vins de Beaucastel : Elle emmagasine la chaleur intense du soleil méditerranéen pendant la journée et la restitue lentement aux vignes pendant la nuit. Cela permet un bon démarrage des vignes au printemps. Durant le long été méditerranéen, la vigne peut parfois être soumise à un stress hydrique.
Cependant le vignoble de Beaucastel a construit sa résistance durant ces 30 années de culture biologique, ce qui permet à la vigne de traverser ces périodes de sécheresse sans trop de problème. En outre, grâce au sol poreux et aéré, les vignes de Beaucastel ont développé un système racinaire qui pénètre profondément dans le sol et permet une bonne recherche d'eau.
Coudoulet comme Beaucastel, doit sa capacité à vieillir à la grande proportion de Mourvèdre (30%) présente dans la cuvée finale. Le Mourvèdre apporte des arômes de cuir, de tabac et d'épices. Les vignes de Coudoulet et de Beaucastel sont à la limite septentrionale de la culture du Mourvèdre.
Etant reconnu que la meilleure expression d'un cépage dépend de son lieux de culture.
L'autre cépage principal, le Grenache, donne au Coudoulet sa rondeur et son fruit intense, typique des Côtes du Rhône. Syrah et Cinsault qui représentent chacun 20% de l'assemblage, apportent tannins et complexité aromatique au Coudoulet.
Après une vendange manuelle soigneuse, les raisins sont amenés à la cave où ils subissent la même technique de chauffage que le vin rouge de Beaucastel. La macération se fait dans des cuves carrelées pendant environ 12 jours, le jus de goutte est alors mis de côté, le moût étant légèrement pressé à l'aide d'un pressoir pneumatique.
Chaque cépage est gardé séparément jusqu'à la fin de la fermentation malolactique, puis vient l'assemblage. Le jeune vin est élevé pendant 6 mois en foudres de chêne. Au mois de mars suivant la récolte le vin est collé au blanc d'?uf et mis en bouteille.

CEPAGES:

DEGUSTATION:

Oeil - Vin à la robe rubGrenache 30%, Mourvèdre 30%, Syrah 20%, Cinsault 20%.is de belle intensité avec des nuances allant du violet vers un ton plus pivoine sur le bord du verre. Le vin semble n'avoir subi aucune évolution. La robe est brillante voire éclatante. Le vin est opaque par sa densité colorante dans le verre mais semble plus tendre qu'à son habitude. La concentration est moyenne.
Nez - Au nez, le vin est aérien et léger avec une trame aromatique fruitée superbe qui inspire immédiatement la gourmandise. Nous lui avons trouvé des notes de cerise, de cassis, de mûre, de fraise et de framboise. Les fruits nous apparaissent frais et ensoleillés au premier nez et offrent une trame pulpeuse et suave, sur des notes de coulis de fruit avec l'aération. L'ensemble est charmeur et semble presque agréable à déguster sur sa jeunesse.
Bouche - En bouche, nous retrouvons bien le vin structuré de la Vallée du Rhône mais avec une matière plus douce que d'habitude. La finesse fruitée du nez fait place à une matière ronde et veloutée avec quelques flaveurs minérales en appui. Etonnant et superbement agréable. En milieu de bouche, on reconnaît les notes de fruits noirs et rouges que nous avions au nez, pour terminer sur des tanins de peaux de raisins très fins ainsi qu'une note de réglisse et de menthe poivrée en finale.

Articles du blog en relation