Nos producteurs

Tout afficher

Ignorer ce groupe

Style

Sélectionnez les critères ci-dessus

Couleur :

Sélectionnez les critères ci-dessus

François Villard Côte-Rôtie Gallet Blanc 2016

Provenance : Vallée du Rhône
François Villard Côte-Rôtie Gallet Blanc 2016

02568

Robe : profonde montre des nuances de cerise noire.
Nez : retrouve le noyau de ce petit fruit accompagné de notes d'eucalyptus qui lui confèrent une certaine personnalité.
Bouche : L'attaque est fraîche, la matière suave et bien présente, parfumée de fruits rouges.

Plus de détails...

Notes et avis clients

personne n'a encore posté d'avis
dans cette langue

Noter / écrire un commentaire
Millésime : 2016 Origine : France
Appellation : Côte Rôtie Cépages : Syrah
Contenance : 75 cl Type : Vins
Goût : Rouges tanniques, épicés Garde : 15 - 20 ans
Température de Service : 15 - 17 °C Ouvrir : 2 heures en carafe
Les plats : daube de sanglier, faisan aux marrons, gigot d'agneau, mouton a la broche.

40,50 €

au lieu de 45,95 €

-12%

Selon votre choix transporteur

HISTORIQUE
François Villard, qui a bossé un temps dans la cuisine, est à lui seul un solide menu dont les spécialités sont fricassée d'indépendance, carpaccio d'énergie, gratin d'audace et sauté d'ambition. Le tout assaisonné d'une bonne dose de feeling. Qui aurait cru, quand il a démarré en 1989, la fleur au fusil, qu'il serait, presque vingt ans plus tard, l'un des leaders du Rhône septentrional ? Sans jamais se départir de son regard facétieux, François a foncé vers ce qui ressemblait tout simplement à une vocation. Il a tout construit dans une sorte de fringale de plaisir et de travail acharné. Ni farfelu, ni timoré, il a poussé jusqu'au bout, et souvent à l'instinct, ses idées. Au fil des années, tout s'est ordonné dans une solide expérience et le bonhomme s'est forgé une sacrée trempe de vigneron. En 1993, un premier article dans la presse, une première sélection dans un guide : François saute comme un cabri dans sa cuisine, aussi joyeux qu'un gosse dans une cour de récréation. Car le jeunot a toujours rêvé d'habiter un jour le monde des grands du vin, sans arrogance mais comme par évidence. Pour retrouver à jamais « cette magie du ceps de vigne » qui l'a marqué à vingt ans, quand il a rencontré ses premiers vignerons.